Détournement de gens

Anonymes, banquiers, mannequins, voisins,  je les transforme et les place ailleurs.

En vidéo

« la bulle » pour la revue Sampling, exposé au tapis rouge, Paris 2002

Sérine, journaliste-reporter sejourne dans l’antigravité

http://www.placarder.com/i04.htm

Net-art

mamanteregarde.com

une maman, donne son amour de mère sur la toile,

film de 4 minutes, en ligne

Sur des magazines

« Un sens caché de la fête, ou l’ennui au féminin »

Bloc note géant de photo de pied au « caves du roy », boite de nuit à St Tropez

Magazine parce que formaté par des images. Mais images qui jouent à cache-cache avec ce qu’elles montrent. Une énigme spatiale : dans quel très petit trou se loge un corps humain, occupé à photographier les pieds des femmes de Saint-Tropez de beaucoup trop près ? Sur les colonnes des talons aiguilles, leurs chaussures de charme pèsent comme des monuments. Voilà deux cartes postales en un seul déclic : celle des monuments de la ville, celle de la fête bronzée sur la Côte. Cette superposition des thèmes produit un choc. On rentre dans le sujet comme dans un accident routier. Une révélation nous attend au ras du sol : il existe un sens caché de la fête, c’est l’ennui au féminin. Ça laisse une tache, une série de taches sur la conscience. Même sans changer la vie, on pourrait au moins changer la fête.

Par Hugo Lacroix

http://www.m-e-l.fr/hugo-lacroix,ec,1261

 

 

En photo

KRISTOFER mannequin chez « AGENCE ELITE »

Kristofer en Tragédien

François Locdulé

CIF – Consultant et formateur en finance d’entreprise,
Marchés de capitaux et gestion d’actif  à BNP Paribas
Région de Paris, France

François Locdulé est banquier dans la vie active.

Le banquier dans l’histoire des Arts est souvent représenté comme participant aux vanités du monde, ou comme une caricature de l’usurier peint dans son environnement, mais le rôle du banquier d’aujourd’hui dépasse largement le rôle d’acteur de transactions financières, il est aussi la principale figure et caution de la pauvreté dans le monde.

Dans cette œuvre, je place ce personnage ailleurs,  il est nu dans la forêt, acteur d’une scène de guerre ethnique.

Sur cette photo le banquier perd à la fois l’exercice de ses fonctions, de sa posture et détrône symboliquement la banque.

François Locdulé est un ami banquier, il s’est prêter au jeu, j’ai réalisé des vêtements en papier, un masque, cette photo fait partie d’une série.

La légende figure sous la photographie, elle appelle l’observateur à se questionner.

Ce travail est un jeu sur la symbolique de la violence, celle avec laquelle le monde de la spéculation a chassé l’homme de la nature.

 

Jeanne Oustal

Peintre

Autoportrait photographique

 

Détournement de lieux

En sculpture

La marre urbaine / Chantier de Pernety dans le 14 ème,

Fabrication d’une coulée de mer bleue, au centre d’un terrain vague désaffecté

PHOTO 6X6 (Rolleiflex)